Non à la tour: pourquoi?

Avec ses 27 étages, soit environ 90 mètres de haut sur 40 mètres de large, la tour Taoua ne peut s'intégrer dans le tissu urbain du quartier de Beaulieu, dont les bâtiments ne dépassent pas 20 mètres. Par ailleurs, de l'aveu même de la Municipalité, elle n'est pas indispensable à l'exploitation du Centre de congrès et d'expositions de Beaulieu. Voici 5 bonnes raisons de s'opposer au projet Taoua:

1. Atteinte au paysage
La beauté et l'attrait de Lausanne résident dans sa situation géographique privilégiée, avec ses pentes et ses points de vue sur le lac et les environs. La tour Taoua hypothèque ce capital.
2. Pas de densification grâce aux tours
Les tours ne densifient pas, car elles contiennent beaucoup de place perdue en raison du nombre d'ascenseurs, de cages d'escaliers et d'espaces de circulation nécessaires. Dans le projet Taoua, ceux-ci représentent un tiers de la surface de chaque étage.
3. Espaces verts alibis
L'ouverture des jardins sur le front Jomini est présentée comme une amélioration des espaces verts, laquelle plaiderait en faveur du projet Taoua. En fait, cette ouverture, si elle est vraiment souhaitable, peut aussi se réaliser sans la construction de la tour.
4. Logements chers et peu nombreux
Taoua prévoit quelque 80 appartements sur 12 étages. Leur coût de construction sera 10 à 15 % supérieur à des appartements équivalents dans un immeuble ordinaire. C'est une contribution insignifiante à la solution de la crise du logement, lorsqu'on sait qu'avec Métamorphose, par exemple, deux écoquartiers permettront d'accueillir environ 9'500 habitants.
5. Trafic et stationnement encore plus problématiques
Taoua va engendrer un trafic supplémentaire important, dans un quartier déjà étouffé par la circulation automobile. Elle va également augmenter la demande en places de parc. Or, le projet ne prévoit que 10 places de parc supplémentaires ; le problème du stationnement sauvage va donc s'aggraver.


Télécharger l'argumentaire au format PDF pour impression ou envoi par e-mail.